Comment choisir un vidéoprojecteur interactif

By Crack-net - 9 août 2016 No Comments




J'ai déjà longuement détaillé dans un article dédié le principe de la vidéo-projection interactive à l'école

Au delà de l'aspect gadget, c'est sans conteste une évolution majeure de la façon dont les enseignants appréhendent la transmission des connaissances à condition que l'outil soit utilisé  dans sa pleine mesure et non limité à sa fonction basique de tableau d'écriture.

En particulier, il renforce l'interactivité professeur-élève : les élève ne sont plus penchés sur leur manuel individuel mais regardent tous dans la même direction et participent à l'élaboration du cours depuis leur place si la solution interactive intègre des dispositifs mobiles (tablettes, tablettes graphiques...) ou au tableau. La trace écrite n'est pas figée, les élève deviennent acteurs de leurs apprentissages et sont plus impliqués. Enfin la classe est plus dynamique.

C'est de plus un outil ludique, facteur à ne pas négliger, qui fait des outils de vidéoprojection interactifs d'excellents moteurs de motivation pour améliorer la participation active des élèves.
Parmi les technologies utilisées, j'avais évoqué notamment :
  • Le tableau numérique interactif (TNI) : Un ordinateur, un tableau numérique qui est capable d'interagir avec un stylo numérique et un vidéoprojecteur.
  • Le tableau blanc interactif (TBI) ou vidéoprojecteur interactif : comme le TNI mais plus besoin d'un tableau blanc numérique puisqu'on peut afficher sur n'importe quelle surface, seul le vidéoprojecteur est relié à l'ordinateur.
  • L'écran tactile interactif : Il s'agit d'écrans LED tactiles multi-touch.

 

 

choisir projecteur interactif

 

Quels sont les critères de choix pour acheter un vidéo-projecteur interactif?


Le prix du vidéoprojecteur interactif


Dans les établissements scolaires, ces équipements sont la plupart du temps fournis par le conseil régional dans les Lycées ou les conseils généraux dans les collèges sous forme de dotations. Le critère  du prix a donc déjà été évalué par la collectivité compétente au moment des appels d'offres et du choix du marché.

La facture peut se monter à un peu plus de 1000€ pour les petits VPI d'entrée de gamme à plusieurs milliers d'Euros pour du plus haut de gamme. Notons que les écrans tactiles interactifs sont les solutions les plus onéreuses.

La portabilité des vidéoprojecteurs interactif


Il existe des solutions fixes et mobiles pour ce type d'équipement et en fonction de l'organisation de l'établissement (nécessité de changement de salles, utilisation d'un seul équipement par plusieurs formateurs...)de formation il peut être pertinent de tenir compte de ce critère. Ainsi les tableaux blancs interactifs mobiles,  ou les écrans tactiles interactifs (attention car fragiles tout de même) seront particulièrement adaptés à un usage nomade.

La surface de projection et configuration de la salle


Il va de soit que ces TBI/VPI/ TNI doivent focaliser l'attention des élèves et doivent être installés dans une salle adaptée pour être visible de tous. On privilégiera donc une position centrale en lieu et place du tableau traditionnel.

Ensuite, on choisira plutôt un VPI si l'on souhaite conserver un usage polyvalent de la surface d'affichage et continuer d'utiliser les feutre effaçables. 

Enfin, il faudra prévoir la possibilité de moduler la luminosité dans la pièce avec des rideaux si la solution de projection choisie n'offre pas une luminosité suffisante. En effet, si ces vidéoprojecteurs sont prévus pour fonctionner en pleine lumière (les lampes délivrent 4000 lumen ce qui est en principe très confortable) l'affichage peut être altéré dans une salle très exposée au soleil.

Les points de contacts

 
Pour renforcer l'interactivité, il peut être intéressant de pouvoir écrire à plusieurs en même temps avec plusieurs stylets sur la surface d'affichage pour résoudre un exercice tbi par exemple. Certains modèles proposent ainsi 5 à 10 points de contact pour interagir sur le tableau à plusieurs au doigt ou au stylet.
 

Logiciel tbi pédagogique

 
C'est en fait le critère primordiale qui va conditionner la facilité de prise en main et le gain de productivité de ces solutions de projection interactives. Les fournisseurs proposent des solutions de projections qui ne se valent pas. 

En plus du coût de la solution logicielle, il faudra s'assurer en fonction des besoins par exemple :
  • qu'il soit compatible avec le système d'exploitation de vos ordinateurs (surtout si vous êtes sous MAC ou Linux),
  • qu'il permet la gestion des calques (pour superposer ou masquer des données sur un document),
  • qu'il intègre la reconnaissance de l'écriture manuscrite,
  • qu'il y a une fonction de reconnaissance de formes très utiles en géométrie pour dessiner un cercle à main levée par exemple,
  • qu'il ne soit pas limité au traitement des fichiers dans un format propriétaire mais qu'il permette aussi de lire et de travailler sur des fichier avec d'autres extension (PDF, JPG...)
  • ...





No Comment to " Comment choisir un vidéoprojecteur interactif "