Les tableaux numériques à l'école

By Crack-net - 9 juin 2016 No Comments




Lorsque j'étais élève j'ai vécu la transition progressive du tableau noir et de sa craie qui tache vers le tableau blanc (le fameux Velléda) et son feutre qui pue et qui avouons le tache aussi...


La génération actuelle d'élèves est passée  un cran au dessus, puisque avec la généralisation des outils technologiques appliqués à la pédagogie, ils voient de plus en plus les tableaux blancs interactifs ou les vidéoprojecteurs interactifs remplacer leur tableau Velléda.


Et oui, plus besoin d'envoyer un élève chez l'intendant ou dans la salle d'à coter pour qu'il récupère un marqueur quand celui de la salle est vide puisque l'affichage se fait désormais par projection de ce qui est visible sur l'écran de l'ordinateur.


En plus de pouvoir annoter, dessiner ou souligner un document affiché par l'intermédiaire d'un vidéo projecteur les tableaux numériques permettent désormais de mettre en œuvre une pédagogie interactive innovante qui contribuera à encore mieux capter l'attention de nos chères petites têtes blondes.


Tout le monde ne connaît peut être pas le principe du tableau numérique, même si l'outil s'est maintenant bien généralisé dans les établissements scolaires, aussi une brève explication ne fera pas de mal.



tableau-numerique


Je distingue pour ma part 3 catégories de tableaux numériques :

Le tableau numérique interactif (TNI)

 
Il s'agit simplement d'un dispositif constitué de 3 éléments : Un ordinateur, un tableau numérique qui est capable d'interagir avec un stylo numérique et un vidéoprojecteur. 


Ces 3 éléments vont permettre de contrôler son ordinateur depuis le tableau. Le TNI est généralement assorti d'un logiciel qui permettra de tirer profit de ressources numériques dans une situation pédagogique. 


Le tableau blanc capte les actions que l'utilisateur (professeur, élève) réalise à sa surface, sur laquelle est projeté l'écran de l'ordinateur, puis les transmet au PC. 


Vous pouvez par exemple voir en vidéo le fonctionnement du modèle Activboard de Promethean. 


 
 

 

Le tableau blanc interactif (TBI) ou vidéoprojecteur interactif

 

C'est presque la même chose que le TNI mais en mieux... A savoir qu'il n'y a plus besoin d'un tableau blanc numérique, seul le vidéoprojecteur est relié à l'ordinateur. Ce dernier est équipé d'une caméra qui va détecter la position du stylo numérique sur la surface d'affichage quelle qu'elle soit . 


Vous l'aurez compris ici, on peut projeter sur n'importe quelle surface, mur blanc ou tableau Velléda... On pourra ainsi avoir un usage mixte de la surface de projection et continuer d'utiliser les feutres effaçables si vraiment on ne peut pas se passer de l'odeur de solvant qui en émane ;-)
  

L'écran tactile interactif


Il s'agit simplement d'écrans LED tactiles multi-touch. Imaginez une tablette géante fixée au mur...
Le fait de ne pas avoir à remplacer la lampe du vidéo projecteur qui est un consommable onéreux de ces solutions d'affichage me semble intéressante.


Cette technologie est de toute façon beaucoup moins courante dans les écoles Françaises mais à voir fonctionner cela semble offrir un confort et des solutions interactives pertinents:






Évidemment, vu le prix de ces équipements il ne faut pas que leur usage ne se limite qu'à la simple projection de vidéos comme ça se fait parfois dans certaines classes car on perdrait tout l'intérêt interactif et pédagogique de l'outil... Et puis il y a des télévisions pour ça.

No Comment to " Les tableaux numériques à l'école "