Victor Hugo bashing en trending Topics sur Twitter…

By Crack-net - 19 juin 2014 No Comments




Contrairement à ce que laisse transparaitre le style de mes écrits sur ce blog, sachez que j’étais bon en Français au Lycée… 16 de moyenne depuis la seconde jusqu’à la terminale… 4 à l’écrit au bac (heureusement compensé par un 16 à l’oral…ouf)!
 
J’en ai voulu à la terre entière en tout cas : au correcteur d’abord qui avait probablement mal évalué ma prose ou pire qui n’avait pas tout lu parce que l’une des copies doubles aurait été égarée (scénario de ouf que je n’ai même pas eu envie de vérifier ;-) ; aux concepteurs des sujets (à l’époque on avait le choix entre l’épreuve du résumé/discussion, du commentaire composé, et un troisième type de sujet dont je ne me souviens plus l’intitulé) qui avaient choisi un texte à résumer ainsi qu’un sujet de dissertation qui ne me revenait pas ce qui m’a conduit à me rabattre sur le commentaire composé avec lequel je n’était pas si à l’ais e que cela ; à mon prof de Français, qui m’aurait mal préparé à l’épreuve et m’aurait donné la mauvaise méthodologie pour la réalisation du commentaire composé ; à moi même pour avoir choisi le mauvais sujet ; à ceux qui avaient eu une bonne note, à l’institution, à mes parents… Bref à la terre entière…
 
A aucun moment il ne m’est venu à l’idée d’en vouloir à l’auteur du poème dont j’ai du produire un commentaire composé!
 
 
bashing
 
C’est pourtant, bien à Victor Hugo que les élèves de 1ere S et ES en ont voulu à l’issue de l’épreuve anticipée du Bac de Français cette année! La  presse quotidienne en a fait son chou gras et on a pas pu passer à côté de ces articles relatant le déferlement d’injures à l’égard du célèbre écrivain ce mercredi sur Twitter notamment!



 
On ne leur en veut pas…
 
Même Victor Hugo ne leur en veut pas… Puisqu’il est mort… Ah bon? ;-)
 
On ne leur en veut d’autant pas que les tweets postés sont très marrants.. Si si, il y en a eu pour tous les gouts, y a qu’à piocher :

  • les insultes (tarba, fdp et compagnie)

  • l’hypothèse selon laquelle Mickael Jackson, Elvis, Johnny Halliday et Victor Hugo ne serait pas morts mais vivraient sur une ile cachée ;-)


  • les invitations à aller se faire sodomiser… Celle là est très drôle car proférée par une fille qui aura besoin d’accessoire pour mener à bien sa menace :

  • les complotistes :

  • le chantage affectif

  • la profanation de l’œuvre originale :

  • l’approche mathématicienne du sujet

 
Bref… Que du bon dont vous pourrez vous délecter en suivant les hashtags  #bacfrancais  et #VictorHugo

Heureusement que Twitter n’existait pas du temps où j’ai passé mon bac de français… Un blogueur aurait probablement inséré l’un de mes tweets dans un article de ce genre ;-)

Sinon pour conclure, parmi la multitudes de tweets, beaucoup font référence à Victor Hugo qui fait parler un brin d’herbe… Ben oui, le mot herbe au 19ème n’avait pas la connotation psychédélique du 21ème siècle…

 
 
Alors remettons les choses dans leur contexte et relisons le poème original pour conclure ce billet ;-)
 
Crépuscule
L'étang mystérieux, suaire aux blanches moires, 
Frissonne; au fond du bois la clairière apparait ; 
Les arbres sont profonds et les branches sont noires ; 
Avez-vous vu Vénus à travers la forêt? 
Avez-vous vu Vénus au sommet des collines ? 
Vous qui passez dans l'ombre, êtes-vous des amants ? 
Les sentiers bruns sont pleins de blanches mousselines; 
L'herbe s'éveille et parle aux sépulcres dormants. 
Que dit-il, le brin d'herbe ? et que répond la tombe ? 
Aimez, vous qui vivez ! on a froid sous les ifs. 
Lèvre, cherche la bouche ! aimez-vous ! la nuit tombe; 
Soyez heureux pendant que nous sommes pensifs. 
Dieu veut qu'on ait aimé. Vivez ! faites envie, 
Ô couples qui passez sous le vert coudrier. 
Tout ce que dans la tombe, en sortant de la vie, 
On emporta d'amour, on l'emploie à prier. 
Les mortes d'aujourd'hui furent jadis les belles. 
Le ver luisant dans l'ombre erre avec son flambeau. 
Le vent fait tressaillir, au milieu des javelles, 
Le brin d'herbe, et Dieu fait tressaillir le tombeau. 
La forme d'un toit noir dessine une chaumière ; 
On entend dans les prés le pas lourd du faucheur ; 
L'étoile aux cieux, ainsi qu'une fleur de lumière, 
Ouvre et fait rayonner sa splendide fraîcheur. 
Aimez-vous ! c'est le mois où les fraises sont mûres. 
L'ange du soir rêveur, qui flotte dans les vents, 
Mêle, en les emportant sur ses ailes obscures, 
Les prières des morts aux baisers des vivants.

No Comment to " Victor Hugo bashing en trending Topics sur Twitter… "