La palme de la com à Free pour son bloqueur de pub

By Crack-net - 4 janvier 2013 3 Comments




Free dans sa dernière mise à jour a glissé subrepticement un bloqueur de pub empêchant donc l’affichage des encarts Adsense et consort sur les pages web qui transitent via la freebox… Mais tu rends coooooooooompte?!! ;-)

En plus même pas un référendum qui soumettrait au vote des abonnés la question de savoir si oui ou non il faudrait voter pour la mise en place d’un tel dispositif… Une Copéfillonade quoi ;-) Ça arrive comme ça, un premier jeudi de janvier, sans préavis ni indemnité! 

free révolution

Même la ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique (Tout existe… vous avez le cul qui gratte? Il y a un ministre délégué en charge de ce problème… C’est juste pour la vanne et faire le troll car j’aime bien Miss Pellerin et je trouve son portefeuille d’utilité publique ;-) donne son point de vue (c’est son boulot me direz vous) sur la question.


Vous avez vu on a même imaginé un hashtag qui résonne dans le subconscient de quiconque a étudié l’histoire jusqu’en classe de 3ème (putain si je ne relis pas cet article avant de le publier je suis certain de me prendre un “toi tu n’as pas étudié la grammaire jusqu’en classe de 3ème apparemment” ;-)

Les conséquences du blocage de pub par free


Et bien la première conséquence pour moi, c’est qu’en tant qu’abonné chez free je ne vois plus d’encarts publicitaires sur les sites webs et autre blogs que je consulte!.. Sauf que ça ne me dérangeait pas du tout. C’est comme si le syndic de l’immeuble où se trouve mon appart (qui m’appartient… j’y fais donc ce que je veux) venait décoller un poster de ma chambre sans me demander mon avis. J’exagère délibérément ;-) Bon par contre d’autres pubs me gênent, notamment certaines vantant les mérites de la spéculation sur les actions binaires par exemple qui s’ouvrent insidieusement dans une nouvelle fenêtre  et promettant millions faciles et merveilles. Et bien, celles là ne sont pas bloquées… trop compliqué à filtrer? Ah non c’est vrai l’adblock free est encore en Beta…

Ensuite toujours me concernant, et bien je m’interroge sur la pub que j’affiche sur mon blog… Plus de 5 millions de foyers qui ne pourront plus cliquer dessus… Snif, si ça me rapportait vraiment ça serait un coup à tuer mon business ça ;-)

Enfin, dernière conséquence pour moi, au moment où j’écris ce post (peut-être y en aura-t-il d’autres par la suite…), c’est que je me délecte des commentaires que je peux lire chez mes confrères blogueurs… Je ne parle pas des articles à chauds pondus sur le sujet qui témoignent simplement de l’opinion à chaud, toujours, des dits blogueurs sur la question et que je ne commenterai donc pas. Je pensais plutôt aux réactions suscitées par ces articles dans les commentaires. Cela va du très pertinent au politiquement engagé en passant par toute la palette des commentaires  futiles, cupides, stupides, frustrés, parti pris voir totalement fanboy ;-) On se marre bien en tout cas comme vous pouvez également vous marrez de cet article pertinent à tendance stupide ;-)

So what?

Depuis la fameuse mise à jour de la freebox,  les spéculations vont bon train sur les intentions supposées de M. Niel et ce non évènement fais les choux gras de la blogosphère Française comme je l’ai évoqué juste avant. Au final on en parle sur internet, sur les réseaux sociaux (c’est pareil?), au journal de 13h, au bistrot et même au plus haut niveau de l’état. On a même brandi des arguments mettant en cause free qui violerait (sans capote avec plein de maladies vénériennes) la neutralité du web… On a suggéré que cette adblock constituait une offensive de free dans l’illisible conflit qui l’opposerait à Google sur une sombre histoire de bande passante dédiée à Youtube… J’ai même lu certains naïfs arguant que le super héroïque “David” free  ne faisait que défendre l’intérêt général en se révoltant contre le géant “Goliath” Google…

Au final, disais-je, le grand gagnant c’est free qui sait faire parler de lui 1 an après le buzz de free mobile! Oui, 1 an après on en parle encore et dans 1 an on continuera de parler de l’adblock de free même si entre temps l’option n’est plus activée par défaut. Il est bon ce Xavier Niel rien à dire!
Heureusement, on a toujours la possibilité de s’exiler et de demander la nationalité Russe :-)

3 commentaires to ''La palme de la com à Free pour son bloqueur de pub"

ADD COMMENT
  1. le pb de ce filtrage de pub est un peu plus profond que le debat qui anime les pure player dont le modèle économique est remis en question …

    Free ne fait que répondre à un besoin / demande des clients …
    on est content d'avoir la free box revolution pour son interface style XBMC, ergonomie pas mal etc … mais quand ca touche les pepetes ont pleure !

    Si les annonceurs n'abusaient pas avec leur pub, de partout, avec les tracking généralisés, l'affiliation & co, les gens ne demanderaient pas a ce que ca s’arrêtent !

    Trop de pub tue la pub. Et cette non régulation aboutit à cela !
    dans les années 80, la TV et la chaine avait eu ce meme pb … il y a un juste milieu …

    N'oublions également pas une chose … les FAI sont un maillon de la chaine et peuvent donc intervenir sur les flux et les modifier / filtrer …

    Que les annonceurs et site pure player n'oublient pas ou ils sont !

    Sebastien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi... De toute manière il semblerait que Free fasse finalement marche arrière et désactive l'option par défaut pour lundi ;-)Beaucoup se seront enflammés pour rien. Une minorité de freenautes avait les compétences/motivations pour désactiver les pubs, aujourd'hui vue la médiatisation de ce "non évènement", tout le monde (ceux qui ont lu les journaux ou regardé les infos en tout cas) a entendu parlé des bloqueurs de pubs et même ceux qui n'en avaient jamais soupçonné l'existence... Je trouve ça assez sain finalement. Ainsi ceux qui sont gênés savent qu'il existe des alternatives!

      Supprimer
  2. Cecil Jon7/1/13 01:20

    Avant de me prendre un retour de volée je précise que je ne pense pas que Free considère une seule seconde que son objectif soit de défendre l'intérêt général ;p

    Cependant il faut bien reconnaître que si l'accord de peering que cette société cherche à signer avec Google (pour ses services tels que Youtube) n'aboutit pas, Free aura besoin de chercher les sous ailleurs s'il veut pouvoir investir dans ses infrastructures (c'est nécessaire pour continuer à assumer la charge de trafic exponentielle, notamment avec Youtube) et garder intacte sa rentabilité.

    Certes dans cette histoire Free défend sans doute uniquement un de ses avantages concurrentiels évident (le prix) mais j'estime pour autant qu'il est de l'intérêt général que :
    1/ ce ne soit pas tout le temps à l'abonné de payer ;
    2/ les firmes qui tirent des revenus colossaux de ce trafic de données partagent la valeur créée avec ceux qui financent le réseau (un peu comme un restaurant installé sur une aire d'autoroute) ;
    3/ que les rapports de force s’équilibrent (car d'autres acteurs sont en conflit avec Google et ne sont pas arrivé à se faire entendre jusqu'ici : l'Etat qui aimerait que Google et d'autres acteurs payent l'Impôt selon les mêmes règles et dans les même proportions que tout le monde, les sites d'actu qui se feraient "piller" par des services comme Google News, d'autres opérateurs qui veulent eux aussi investir...)

    Malheureusement, le web s'agite uniquement sur les dommages collatéraux que l'action de Free aurait causée aux éditeurs de contenu (journaux, blogs spécialisés...) mais j'aimerais bien qu'on me les prouve :
    1/ la semaine choisie par Free est une des moins cruciale pour le marché de la pub (moins d'affichages...) ;
    2/ la pub qui n'aura pas été vue par les 25% de Freenautes (en fait beaucoup moins puisqu'il faut parler de ceux qui ont la V6 et qui ont rebooté leur modem...) aura été vue par d'autres (il y a en cette période moins de pub à afficher que d'espace d'affichage) ;
    3/ toutes les régies pub n'étaient pas touchées.
    ...

    Je précise encore une chose, avant de me prendre un autre retour de volée ;p
    Même si je ne vis pas de cela, je gère un site sur lequel j'affiche de la publicité (via Adsense) et suis donc moi même touché.
    Mais pour autant j'aimerais que ce petit coup de force de Free (sur la brutalité duquel il faudra quand même s'interroger...) soit analysé dans son ensemble et pas seulement en se focalisant sur le modèle économique de financement des sites non marchand.

    Une dernière chose. J'aimerais attirer votre attention sur les propos du ministre (pas seulement son tweet) et ceux du porte parole de l'opérateur historique...
    Ils montrent bien que cette histoire ne concerne pas les seuls intérêts de quelques webmasters et petites entreprises du web (dont je n'ignore pas l'importance).

    Je ne prétend pas avoir la raison mais à mon sens il faut regarder les choses d'une manière plus raisonnée et globale.

    RépondreSupprimer

Recevez par mail les nouveautés de crack-net