Bande de con…fidentialité

By Crack-net - 14 décembre 2011 No Comments




Régulièrement, les JT et autres magazines d’info titrent sur le danger auxquels s’exposent les utilisateurs de Smartphones en matière de confidentialité de nos données personnelles. Imaginez que vous perdiez le votre ou que vous vous le fassiez piquer… 

Oulala… 

Une fois remis de votre infarctus, il faudra s’inquiéter :


  • des sms coquins qui sont restés enregistrés sur la bête,
  • des photos de vous à poil que vous avez oublié d’effacer,
  • de vos identifiants de messagerie, de compte bancaire et autres trucs ultra confidentiels que vous avez eu la bêtise d’enregistrer dans votre appareil des fois que vous les oublieriez…. ça pour le coup c’est vraiment le truc à ne pas faire!
  • de l’historique de votre navigateur qui contient encore les traces de votre surf sur des sites porno ou pire, les cookies de connexion à vos sites de consultation bancaire ou autres trucs ultra confidentiels encore une fois ;-)

J’en passe et des meilleurs …


N’hésitez pas à partager en commentaire les trucs dont vous n’êtes pas fier que vous auriez pu mettre sur votre Smartphone et que vous n’aimeriez pas voir tomber entre de mauvaises mains!

Je lisais un article du monde qui rapportait une étude de la CNIL qui assimilait le Smartphone à une boite noire en ces termes :

Sur les 17 millions de Français qui utilisent un Smartphone, 70 % des usagers ne l'éteignent jamais durant la journée. Une grande majorité stocke massivement des données ou des fichiers personnels : 89 % enregistrent des données de contacts... 86 % des données multimédias, comme les photographies ou les vidéos.... Plus d'une personne sur deux utilise des fonctions de géolocalisation, que ce soit pour consulter le trafic routier ou un plan, et 48 % consultent un réseau social.
Autre tendance, 40 % des personnes interrogées stockent des données à caractère personnel, comme les codes bancaires, voire des données médicales. "Chez les 18-24 ans, c'est presque une personne sur deux", constate la CNIL. "II s'agit d'un phénomène de fond, puisque les personnes sont demandeuses d'applications encore plus consommatrices de données personnelles",

Il faut dire que ce qui relève de la confidentialité est bien subjectif vu les tweets que je peux lire parfois où certains n’hésitent pas à partager, photos à l’appui le moindre évènement anodin de leur existence tels que leur cul qui gratte ou leur revenu mensuel…

No Comment to " Bande de con…fidentialité "